Décroissance en pays Occitan et Catalan
Association pour faire vivre la décroissance dans notre région

Categories

Accueil > Alternatives en région > Relocalisons !

Relocalisons !

vendredi 5 février 2010, par Administrator

Relocalisons !

Comment a-t-on pu essayer de nous faire croire qu’un accord ambitieux puisse sortir du sommet de Copenhague, qu’une solidarité s’imposerait entre pays riches et pays appauvris, pour une meilleure gestion de la planète et l’avenir de ses habitants ?
C’était oublier que ceux qui dominent le monde (la gouvernance mondiale) défendent les intérêts des tenants d’une société basée sur les profits financiers, l’exploitation du travail et l’épuisement des ressources naturelles, afin de satisfaire le taux de la rente boursière ….

 
 Ce modèle économique est contraint à la croissance infinie, au productivisme, causes des catastrophes écologiques et sociales actuelles et futures. Et l’industrialisation du monde concourt à accélérer ce processus démentiel.

Sur nos étals, nous trouvons à longueur d’année des yaourts ayant parcouru 9 000 km, des pommes ayant parcouru 20 000 km , 10% des légumes consommés en France ont été cultivés en Chine et moins de 20% de ce qui est consommé dans une région est produit dans cette région.

Des forêts primaires, telle la forêt amazonienne, sont détruites pour cultiver soja et maïs OGM, afin de nourrir le bétail occidental, ceci au détriment d’un élevage écologique et paysan. Les cultures vivrières telles que le mil et le sorgho sont remplacées par des cultures d’exportation... . D’autres forêts ou cultures vivrières sont même converties en cultures destinées aux agrocarburants comme le palmier à huile. Ces monocultures intensives épuisent les sols, les ressources en eau et chassent les paysans de leurs terres.

Des fraises, des tomates et même du bétail vivant parcourent l’Europe dans un défilé constant de camions sur nos routes.
Inversement des quantités de poulets industriels subventionnés sont déversées sur les marchés africains, provoquant la faillite des producteurs locaux. Outre la malbouffe et les problèmes de santé induits, tout ceci conduit pour les plus pauvres de la planète à des crises alimentaires et à des migrations forcées.

A l’heure de l’urgence climatique et des délocalisations massives, nous ne pouvons plus consommer ces produits qui ont parcouru des milliers de kilomètres et qui pourraient être produits à proximité.
Il est temps de mettre fin à ces aberrations et de relocaliser nos productions.

C’est par en bas que les peuples du monde retrouveront la maîtrise de leurs usages, imposeront la démocratie générale, une nouvelle organisation sociale et économique permettant une société de sobriété, solidaire.

Nous appelons à consommer et à produire local, à développer des circuits courts entre producteurs et consommateurs qu’il s’agisse de production agricoles ou manufacturés, des biens essentiels (eau ,énergie ) ou de services. 

Nous vous appelons aussi à rejoindre notre mouvement en créant des collectifs "relocalisons" dans vos villages, villes, régions, et à signer cet appel pour "relocaliser" l’économie et la démocratie....

http://relocalisonscopenhague.les-oc.info/

http://relocalisons.blog.free.fr/

Documents joints