Décroissance en pays Occitan et Catalan
Association pour faire vivre la décroissance dans notre région

Categories

Accueil > Alternatives en région > NOPALME ! vendredi 27 Mai ,Sigean-11

NOPALME ! vendredi 27 Mai ,Sigean-11

Y aura t-il de l’huile de palme à Port la nouvelle ?

lundi 23 mai 2011, par Christian Sunt

Y aura t-il de l’huile de palme à Port la nouvelle ?

Réunion d’Information sur le projet d’usine d’Huile de Palme à Port la Nouvelle

27 Mai à I9h Salle de l’Etang Boyé à SiGean

avec JOSE BOVE député européen et SYLVAIN ANGERAND des Amis de laTerre

Bien que les citoyens ne disposent d’aucune information de la part du conseil régional Languedoc-Roussillon, quelques gaffes, fuites, rumeurs et informations de la presse régionale, nous informent qu’un projet de grande ampleur pour l’installation d’une usine d’huile de palme à Port la Nouvelle se confirme de jour en jour avec pour acteur principal SIME Darby, une grande multinationale de ce secteur agricole.

Ce projet a tout lieu de nous inquiéter pour plusieurs raisons.

Cette huile de palme proviendra dans un premier temps d’Indonésie et de Malaisie où Sime Darby possède d’immenses plantations qui sont à l’origine d’une déforestation massive sur des forêts primaires et dans un second temps des 180 000 hectares plantés par cette société au Libéria. Ces mono-cultures de palmiers ne participent nullement à l’alimentation locale puisque la totalité de la production est exportée essentiellement vers les pays occidentaux et en Europe particulièrement.

Et loin d’être une opération marginale elles participent à un grand mouvement d’accaparement des terres dans les pays pauvres qui représente plus de 50 millions d’hectares fertiles (la surface totale de la France), réduisant d’autant leur potentiel de production vivrière.

Mais l’importation d’huile de palme sur ce port languedocien posera aussi des problèmes localement.

L’huile de palme a deux finalités : alimentaire ou agrocarburant.
L’exigence de l’Union Européenne d’incorporer 10 % d’énergie renouvelable dans les carburants d’ici 2020 provoque une flambée des prix des oléagineux et concurrence en même temps l’usage alimentaire de ces huiles dont les rendements, pour les productions locales, sont 10 fois moindres que la palme.
Ainsi il devient rare de trouver un aliment issu de l’industrie agroalimentaire sans huile de palme aujourd’hui, alors que cette substance était quasiment absente de nos produits il y a à peine 30 ans. Du même coup, la France, jadis exportatrice nette en oléagineux, devient fortement importatrice, provoquant la crise de ce secteur agricole.

Plus localement encore l’implantation d’un site industriel à PLN posera des problèmes écologiques dans une zone sensible.

Cette zone, où se mélangent les eaux douces et salées dans des espaces lagunaires, est extrêmement riche en biodiversité animale et végétale, c’est un lieu de nidification et une étape pour les oiseaux migrateurs.
Enfin c’est une zone de pêche traditionnelle particulière et encore vivante qui fait vivre des familles de pêcheurs, restaurateurs et hôteliers, participe à l’attrait touristique de la région, etc.
A l’impact écologique se superpose l’impact économique ; les risques industriels existent comme nous le rappelle l’actualité (3500 tonnes de ciment déversées accidentellement le 12 mai de cette année). A cela se rajoutera un intense trafic de camions qui occasionnera à l’évidence de nombreuses nuisances pour les riverains.

Tous ces éléments doivent questionner les habitants du narbonnais mais aussi tous ceux de la région pour savoir si cette politique de développement est bien celle que nous voulons, et si elle cadre avec la politique de « Devellopement Durable » affichée par les collectivités. Devant de telles dégradations de notre bien-être, de notre milieu de vie et de notre tissu économique qu’avons nous à gagner ? Une cinquantaine d’emplois directs (mais profiteront-ils aux habitants du territoire ?) et bien sûr les bénéfices de multinationales qui engraissent plus sûrement leurs actionnaires que les ouvriers agricoles libériens, indonésiens ou français.

Les avantages concédés par la région ne devraient-ils pas s’orienter vers d’autres activités plus écologiques, plus socialement utiles ? Ne faudrait-il pas mieux aider la pêche artisanale, la conchyliculture, le transport maritime de proximité, la production de fruits et légumes sur les milliers d’hectares de vignes arrachées et en friche dans notre région ? Ne sommes-nous pas en train d’aborder la question de la relocalisation de la production alimentaire, et ce projet ne va-t-il pas en contradiction totale avec les volontés affichées ?!

Le Languedoc Roussillon, jadis quasiment autonome en toutes productions alimentaires, ne produit plus que la moitié de ses besoins en céréales, à peine un quart de ses besoins en protéagineux, un huitième de ses besoins en lait, un sixième de ses besoins en œufs ! Et parallèlement la région a perdu plus de 12000 emplois dans le seul secteur agricole depuis l’an 2000 !

Pour évaluer les impacts de ce projet, informer la population et surtout pour proposer un autre type de développement, un collectif s’est constitué sous l’acronyme de circonstance NO PALME qui signifie : Nouvelles Orientations Pour des Alternatives Locales et MEditerranéennes.
En sont membres des citoyens indépendants ainsi que ATTAC, les Amis de la Terre, ECCLA, les écologistes de la Narbonnaise, Nature et Progrès, la Ligue de Protection des Oiseaux de l’ Aude, Païs Nostre, la Confédération Paysanne, la prudhommie des pêcheurs de Port la Nouvelle, les Objecteurs de Croissance, EE Les Verts, le Parti de Gauche le PCF.

Une soirée d’information publique est programmée à Sigean, vendredi 27 mai à partir de 19h, avec des intervenants choisis pour leurs compétences sur ce domaine, qui pourront répondre aux questions de la population et participeraux échanges citoyens.

Contact presse :
nopalme@netoyens.info

Alain VIARD 04.68.45.70.93 / 06.22.40.23.42 
Laurence SUDRES 06.86.01.60.93 
Albert CORMARY 04.68.48.27.53 / 06.76.05.00.10 
Pascal PAVIE 06.87.87.79.32 

Voir en ligne : http://www.petitions24.net/stop_hui...