Décroissance en pays Occitan et Catalan
Association pour faire vivre la décroissance dans notre région

Categories

Accueil > Agenda > Le droit à habiter la terre : rencontre le dim 11 novembre à Sauteyrargues (...)

Le droit à habiter la terre : rencontre le dim 11 novembre à Sauteyrargues (Hérault)

lundi 5 novembre 2012, par Maxime Vasseur

Thomas et Nathalie cette rencontre organisent cette rencontre chez eux le dimanche 11 novembre (10H) à Sauteyrargues dans l’Hérault.

Voir l’ affiche et les informations sur : http://dl.free.fr/jExqzEWmF

Avec leurs deux enfants, ils vivent dans deux yourtes sur leur terrain non constructible situé dans une zone en partie urbanisée.

" En 2010, nous achetons un terrain non constructible (5 700 m²) dans une zone partiellement urbanisée.

Celle-ci est délimitée par des parcelles sur une route privée de 1 km de long, avec pour chacune d’elle :

  • compteur d’eau (SAUR),
  • une ligne téléphonique,
  • une ligne électrique qui s’arrête à mi-chemin de la route.

Des bornes à incendie jalonnent la route.

Cette zone « La Lauzière » à moitié équipée, correspond à un projet de lotissement déclassé dans les années 70

Outre notre présence, « La Lauzière » accueille :

  • des habitations construites illégalement et en 1985, légalisées après décision judiciaire,
  • des habitations cadastrées et non légalisées,
  • des mobile homes"

Leurs réalisations sur ce terrain :

  • la phyto épuration à rejet zéro pour les eaux usées,
  • l’énergie solaire et le petit éolien,
  • le balivage du bois autour de l’habitat en prévention des incendies,
  • le jardin potager avec bois et rameaux fragmentés.

L’administration et la mairie ont commencé le harcèlement réglementaire à leur encontre. Ils ont besoin de notre soutien.

Leur situation est emblématique de la question du droit au logement, du droit à choisir son habitat et son mode de vie, du problème de l’accès à la terre laissé à la merci de la logique du marché et de la spéculation qui avantagent les plus riches et excluent les personnes et familles aux petits revenus. Logique du marché, logique de l’argent et de l’exclusion que le droit fait valoir. Logique du pouvoir.

Corinne et moi, nous avons acheté notre terrain constructible 15 € le m2 en 1999 dans le Gard, à une vingtaine de km de Sauteyrargues. Aujourd’hui 13 ans après de tels terrains se vendent dans notre village à 200 € le m2.

Il faut dire et répéter que cela est un scandale et une lâcheté collective, que la terre fait partie de ces biens communs qui doivent être équitablement distribués dans une démocratie digne de ce nom. Dire que c’est à nous communauté humaine et politique d’en fixer les conditions d’accès.

Utopique ? Pas tant que ça, car la situation actuelle commence à préoccuper des communes et des gens : le sujet est en train de mûrir peu à peu.

Des gens comme Thomas et Catherine par leur choix, aident à porter le débat sur la place publique. Ils nous font avancer dans le bon sens en nous poussant au courage de prendre les choses en main, des choses aussi importantes que le droit à habiter la terre et à vivre d’elle. C’est un des combats essentiels de notre siècle.


Agrandir le plan