Décroissance en pays occitan et catalan

un site pour décoloniser notre imaginaire du mythe de la croissance

Accueil > Archives > Relocalisons > Fermeture de lignes ferroviaires

Fermeture de lignes ferroviaires

ou amélioration des dessertes locales ?

mardi 21 juin 2011, par Christian Sunt

Réunion publique contre la fermeture de la ligne Nimes Alès et les Améliorations possibles des Dessertes Ferroviaires en Cévennes

à Alès le mercredi 29 juin de 18 h à 21 h

avec le soutien du collectif "Relocalisons" et du Journal "ProXimités"

L’association pour la promotion du Cévenol et de ses étoiles ferroviaires, avec l’appui de la FNAUT LR,
organise une réunion Table Ronde à Alès le mercredi 29 juin de 18 h à 21 h sur la fermeture de la section Nîmes - Alès ainsi que sur le devenir du Cévenol Clermont-Ferrand - Alès - Nîmes - Marseille et de ses étoiles ferroviaires.

Cette table ronde sera découpée en trois partie :
- présentation par RFF des travaux à entreprendre sur Alès - Nîmes et justifiant d’une interruption de trois mois
- avenir de la ligne Alès - Bessèges
- devenir du Cévenol Clermont-Ferrand - Nîmes - Marseille : potentialités et perspectives
Cette Table Ronde est ouverte au public , se déroulera :

AMPHI LE MYRIAPOLE
1675 Chemin de Trespeaux(Rocade)
30100 ALES


Ont d’ores et déjà annoncé leur participation à cette table ronde :
- Jean-Yves Petit, Vice-Président Transports et mobilité durable de la région PACA
- Jean Ghédira, directeur régional SNCF Montpellier
- Alain Richard, chef de projet des essais du VT610 en mars 1994 sur Alès - Langogne.
- Pierre Pommarel, Président de la Commission Transports du Conseil Régional d’Auvergne se fera représenter
Sont en outre invités :
- Jean-Luc Bourduge, Vice-Président du Conseil Régional d’Auvergne, délégué aux Transports.
- Jean-Jacques Faucher, Maire de Brioude, Président de l’association des élus pour la défense du Cévenol et de la ligne Paris-Nîmes (http://www.defense-promotion-cevenol.fr/site)
Nous attendons les réponses des Conseils Régionaux d’Auvergne et du Languedoc-Roussillon, des Conseils Généraux de Lozère et du Gard, de RFF, de la Communauté d’Agglomération d’Alès, de l’Agence d’Urbanisme de Nîmes-Alès.

A l’origine de cette Table Ronde, la décision de RFF d’interrompre, une nouvelle fois, la circulation du Cévenol de bout en bout, de septembre à décembre 2011.
Avec toutes ces fermetures, la fréquentation des trois trains TER et TET reliant Clermont-Ferrand à Nîmes et Marseille chute inexorablement depuis fin 2006 mettant gravement en péril a minima son tronçon central Brioude - La Bastide.
Pourtant, nombreux sont ceux, entre autre les utilisateurs du chemin de fer, convaincus par le potentiel de cette ligne des Cévennes dès lors qu’une offre de qualité serait proposée.


Voir en ligne : http://www.proximites.net/